Séminaire « Mobilisations citadines et fabrique de la ville »

Séminaire « Mobilisations citadines et fabrique de la ville »

Lu sur : http://www.geographie.ens.fr/
ENS Paris (Ulm)
Responsable : Pascale Nédélec

Descriptif

http://www.geographie.ens.fr/local/cache-vignettes/L194xH146/rubon20-ea24a.jpg

L’ambition de ce séminaire est d’interroger la place des mobilisations citadines dans la fabrique contemporaine de la ville : assiste-t-on à un renouveau des formes d’engagement citadin et citoyen, qui transcrirait une insatisfaction face aux formes de la ville contemporaine ? Au cœur de cette réflexion, c’est l’engagement non seulement d’habitants, directement touchés par les projets urbains, mais plus largement de citadins qui défendent une vision d’ensemble de la ville et dont la mobilisation collective n’est ainsi pas conditionnée par la résidence dans tel ou tel quartier.

Ce séminaire abordera ainsi aussi bien les arrière-plans théoriques de ces mobilisations (prise de conscience environnementale, économie créative), les outils de mobilisation innovants (internet, réseaux sociaux), que les modèles urbains mis en avant par les citadins et leur circulation (figure du « hispter  », DIY urbanism, tactical urbanism). Une volonté de dialogue interdisciplinaire caractérise enfin ce séminaire en associant des géographes, des urbanistes, des aménageurs et des sociologues.

Le séminaire est accessible à tous, sans réservation nécessaire, y compris aux personnes extérieures à l’ENS.

Inscription à la liste de diffusion du séminaire : cliquer ici.

Planning : cliquer ici.

Appel à communications « Right to the city, right to memory »

Appel à communications « Right to the city, right to memory »

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bb/Mexico.DF.Chapultepec.02.jpg
Chapultepec (Mexico DF). Source : Wikicommons (CC BY-SA 2.0)

La prochaine conférence du RC 21 –Research Committee on Urban and Regional Development de l’International Sociological Association (RC21) se tiendra à Mexico du 21 au 23 juillet 2016. Le thème général sera : The transgressive city: Comparative perspectives on governance and the possibilities of everyday life in the emerging global city.

L’appel à communication est ouvert et les propositions doivent être envoyées aux responsables de session avant le 31 janvier 2016.  Dans ce cadre, Sophie Didier co-organise avec Grégory Busquet une session titrée : “Right to the city, right to memory”.

Vous trouverez plus d’informations sur le Carnet de l’équipe DALVAA – « Repenser le droit à la ville depuis les villes du Sud – regards croisés Afrique subsaharienne/Amérique Latine » ou encore sur la page dédiée à cette session sur le site de la conférence.